AS Sartrouville Volley-ball

// SITE OFFICIEL
  1. Accueil
  2. Actualités volley-ball
  3. Séniors Masculins
  4. Paroles d'ancien : Krikor Wagner

Paroles d'ancien : Krikor Wagner

Publié le
Paroles d ancien : Krikor Wagner

Dans l'histoire du club, les frères Wagner font incontestablement parti des personnages principaux. Que ce soit sur le terrain avec l'équipe première ou en dehors, les deux frangins ont toujours su se démener corps et âme pour faire grandir le volley Sartrouvillois. Aujourd'hui, c'est Krikor qui ouvre sa boite à souvenir. Pour votre plus grand plaisir !

Pour commencer, comment vas-tu et que deviens-tu ?

Bonjour à tous ! Tout va bien pour moi, merci. J'ai arrêté le volley il y a un peu plus de cinq ans car je n'avais plus le niveau pour me faire plaisir. Je me suis mis au Krav' maga et je suis dans une salle de sport pour continuer de transpirer un peu.

Pour les plus jeunes, peux-tu nous résumer en quelques lignes ton parcours à l'ASSVB ?

J'ai commencé à l'ASSVB il y a trente trois ans à l'âge de 13 ans. A l'époque, il n'y avait que trois équipes dans le club : les SM1, les SF1 et les juniors garçons. Le président était Alain Delli-Zotti, il s'est beaucoup investi pour démarrer ce beau club. Bravo à lui !
J'ai toujours joué à Sartrou' avec deux petits breaks : Le premier pour mon service militaire à Djibouti et le second pour 'mes études' à Londres. J'ai continué de jouer avec l'équipe régimentaire et à m'entrainer avec le club des London Lynx. Pour résumer, plusieurs saisons en Dép, pas mal en R3 et une en R2 puis pour terminer de la FSGT avec l'équipe des SMEX, une belle équipe de vieux potes.

Quels sont tes plus beaux souvenirs au club ?

La saison pour la montée en R2 en 1999/2000 avec une équipe très homogène, hyper motivée et vraiment courageuse. Nous avons bataillé du début jusqu'à la fin, le groupe était très soudé.
Je retiendrai aussi notre victoire en coupe de France contre Tours à Bercy. Ah non pardon, c'était en coupe des Yvelines, en FSGT au Perray et je ne sais plus contre qui... (rires)

Même si tu n'as que 22 ans*, tu as connu le club alors qu'il n'avait même pas une décennie d'existence. Quel regard portes-tu sur son évolution alors qu'il vient de fêter ses 35 ans l'an passé ?

Ce club de Sartrouville est magnifique ! Il y a 36 ans il ne comptait qu'une douzaine d'adhérents et maintenant c'est l'un des plus gros (en licenciés) en France avec un record à plus de 400 licenciés. La formation y est exceptionnelle, les jeunes brillent tous les ans dans toutes les catégories.
Il y a maintenant sept équipes séniors, l'équipe première masculine défend nos couleurs en Nationale depuis 6 ans et commence à intégrer les jeunes formés au club. Le plus important c'est la mentalité, il n'y a pas de star, c'est un club familiale, respectueux des adversaires, des arbitres et avec de vraies valeurs, qui fait beaucoup avec peu de moyens financiers.
Et la cerise sur le gâteau, c'est la fierté d'avoir vu Mathias Patin, Sébastien Frangolacci et Claude Roghe porter le maillot de Sartrouville : Des joueurs qui ont brillé en équipe de France et dans les plus grands clubs Français comme Paris, Tours, Séte, Rennes et surtout Asnières, l'autre club qui m'a fait vibrer.
Tous ces résultats sont le fruit de beaucoup de travail de la part des dirigeants : le président Claude (il a inventé le volley),Véro (l'ordinateur du club) de tous les autres membres du bureau, des entraineurs de qualité et une belle com' sans oublier Bruno, le gardien légendaire de Carnot.

*âge non contractuel

As-tu une anecdote à nous raconter qui te tient particulièrement à coeur ?

Le premier stage organisé par le club ! C'était un weekend dans un gîte vendéen encadré par Véro' Patin. On se prenait pour des 'pros' mais lors du retour, nous avions tellement de courbatures que nous n'arrivions même pas à descendre des voitures à la station service et nous avons eu mal partout pendant toute la semaine ...

Quelles sont les personnalités qui t'ont particulièrement marqué, au club ?

D'abord, Jacek Szerszen (« KURVA! ») un entraineur charismatique qui insuffla à notre club de la rigueur et la culture de la gagne qui manquait jusqu'à lors pour vraiment progresser.
Ensuite, mon frère Mikey Wagner qui est au club depuis 35 ans. Nous avons toujours joué ensemble, que ce soit en club ou en tournoi. Moi j'attaquais en 4 et je servais, lui faisait tout le reste : recep', courte ou 2, le bloc et le service aussi, le partenaire idéal en soit !
Mais aussi Lolo Sallé. Hormis Mathias Patin, c'est le meilleur joueur avec lequel j'ai joué. Le mec était bon partout et en plus un exemple d'humilité et de gentillesse. Ce fût un réel plaisir de l'accueillir dans notre équipe et de jouer avec lui mes dernières années de volleyeur.

Même si je ne joue plus à Sartrou et que je viens moins souvent qu'avant L'ASSVB reste mon club et j'y suis toujours très attaché.

ASSVB

Retrouvez le programme du week-end et les résultats

Ils soutiennent le club de volley

logo sartrouville
logo smartpaddle
logo lionsclub
logo ByNight Sport
logo enerchauf
logo segexenergie
logo sartrouville
logo smartpaddle
logo lionsclub
ByNight Sport
logo enerchauf
logo segexenergie
logo sartrouville
logo smartpaddle
logo lionsclub
logo ByNight Sport
logo enerchauf